Aux commencements. Création et temporalité dans la Bible et dans son contexte culturel

bibleetorient_affiche_201702_2016111-page-001La Bible et les littératures de l’Orient ancien contiennent des traditions et des récits qui racontent les origines de l’univers et des commencements dans l’histoire, mais aussi l’achèvement de périodes historiques, voire l’accomplissement du temps de l’histoire ou de l’univers. Tous ces textes, dans leur diversité, conduisent à s’interroger sur le rapport entre origines, commencements, temps de
l’histoire et achèvements.
Les Traditions d’Israël en particulier dessinent un cadre temporel dans lequel elles inscrivent les événements fondateurs de l’identité théologique du peuple. Ce cadre temporel déploie, entre des récits de commencements et des ouvertures eschatologiques, un « temps
de l’histoire », qui n’est pas simplement linéaire, mais marqué par des fractures et des ruptures.
Le colloque aura pour but de montrer comment les récits de la Bible ou des civilisations environnantes racontent les commencements, les origines mais aussi la fin, et comment, à travers leur traitement de la temporalité, ils « construisent » des théologies, des identités et des visions du monde.
Il cherchera notamment à souligner les articulations qui existent entre la périodisation de l’histoire et la révélation du Dieu d’Israël.

Ce colloque international aura lieu les 27 et 28 février 2017 à l’Institut Catholique de Paris. Le comité scientifique est composé d’Olivier Artus (ICP), de Corinne Lanoir (Institut Protestant de Théologie, Paris), de Sophie Ramond (ICP) et de Christopher Seitz (Toronto School of Theology, Wycliffe College).

Inscription indispensable et paiement uniquement sur : https://auxcommencements.eventbrite.fr

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le programme détaillé du colloque.