Archives par mot-clé : Charles Péguy

Philosophie de Péguy ou les mémoires d’un imbécile par Camille Riquier

Publication de l’ouvrage Philosophie de Péguy ou les mémoires d’un imbécile, Paris, PUF, 2017, 549 p.

La vie de Charles Péguy est d’abord celle, misérable, au sein des Cahiers de la quinzaine, sous l’emprise du devoir et de l’Affaire Dreyfus. Mais il en existe une seconde, heureuse quoique virtuelle, qu’il n’a pu accomplir et qui a surgi comme malgré lui dans son écriture : une vie vouée à la philosophie. L’ambition de ce livre est de fournir à la philosophie de Péguy l’« appareil » capable de manifester le plus fidèlement possible le « profond ordre intérieur » qui tient ensemble tout ce « fatras » de textes qui ont jailli génialement de sa plume.
Philosophe, Charles Péguy l’a été avant tout. Là est le point profond et fixe où s’articulent ses différents profils que le lecteur peine parfois à concilier : socialiste, dreyfusiste, révolutionnaire, internationaliste, patriote, journaliste, historien, polémiste, chrétien et poète. Et parce que l’action a toujours présidé à sa pensée, celle-ci a épousé les péripéties de l’événement avant de se recueillir dans la profondeur de sa mémoire. Elle se serait récapitulée dans un livre de confessions si sa mort au champ d’honneur, le 5 septembre 1914, n’en avait annulé jusqu’à sa possibilité : les Mémoires d’un imbécile.

Camille Riquier est maître de conférences à la Faculté de Philosophie de l’Institut Catholique de Paris. Il est membre du pôle « Philosophie et Théologie » de l’Unité de Recherche « Religion, Culture et Société » (EA 7403) .

Pensée de Péguy, sous la direction de Benoît Chantre, Camille Riquier et Frédéric Worms

Parution de l’ouvrage Pensée de Péguy, Paris, Desclée de Brouwer, 2015, 308 pages. Ouvrage publié avec le concours du Service de la Recherche de l’Institut Catholique de Paris.

9782220066431Cent ans après sa mort, Charles Péguy est toujours d’actualité. Sa pensée continue à œuvrer et à s’exercer aujourd’hui sur les esprits les plus divers. Cette pensée déborde de toutes parts et bouleverse nos catégories académiques, puisqu’elle fut ensemble et tour à tour celle d’un révolutionnaire, d’un socialiste, d’un historien, d’un journaliste, d’un pamphlétaire, d’un philosophe et d’un poète. Par la force obstinée de son écriture, Péguy a réussi à rassembler des personnalités différentes. Cet ouvrage rend compte de cette pensée impossible à contenir, toujours prête à bouleverser nos habitudes acquises. Et quand bien même les auteurs de cet ouvrage ne partageraient rien d’autre entre eux que leur admiration, c’est assez pour qu’ils aient accepté d’y participer pour faire vivre Péguy.

Ce volume est issu d’un colloque qui eut lieu à l’École Nationale Supérieure et l’Institut Catholique de Paris les 14 et 15 mai 2014, et organisé par la République des savoirs/Ciepfc (USR 3608 ENS/Collège de France/CNRS) et l’Institut Catholique de Paris.

Contributions de Pauline Bruley, Benoît Chantre, Jean-Louis Chrétien, Emmanuel Falque, Alain Finkielkraut, Philippe Grosos, Jacques Julliard, Pierre Manent, Yann Moix, Marc-Olivier Padis, Jean-François Petit, Jean-Michel Rey, Camille Riquier, Alexandre de Vitry, et Frédéric Worms.