Archives par mot-clé : Exégèse

Tradition et transmission par Sophie Ramond (dir.)

Publication de l’ouvrage Tradition et transmission. Une génération de biblistes à l’Institut catholique de Paris, Paris, Cerf, coll. Cerf Patrimoines, 2016, 216 p.

Tradition et transmissionDe 2009 à 2014 un certain nombre d’enseignants d’Écriture sainte quittaient leur fonction à l’Institut catholique de Paris. Le présent ouvrage recueille leurs contributions respectives, chacune d’entre elles témoignant de leurs axes de recherches propres.
Ainsi Joëlle Ferry, s’attache à l’examen de la figure du prophète Élie dans la scène de l’Horeb en 1 R 19 ; Jesús Asurmendi s’interroge sur ce que peuvent apporter les recueils prophétiques à une réflexion sur les problèmes écologiques ; Claude Tassin montre, au travers d’une étude de la figure d’Abraham en Rm 4 et Ac 7, le dialogue critique que Paul et Luc entretiennent avec des traditions juives anciennes polymorphes ; Roselyne Dupont-Roc dévoile la conception nouvelle de l’Église élargie aux dimensions du monde de la lettre aux Colossiens ; Michel Berder s’attache à repérer des traits d’humour dans les Évangiles ; Yves-Marie Blanchard établit que le « disciple bien aimé » assume une fonction apologétique, au service d’une autojustification de la communauté johannique. Les contributions de Yara Matta, Christophe Raimbault, Olivier Artus et Sophie Ramond, qui sont significatives aussi de leurs champs de recherche, se veulent un hommage à leurs collègues.

Sous la direction de Sophie Ramond, professeur d’exégèse biblique au Theologicum – Faculté de Théologie et de Sciences Religieuses de l’Institut Catholique de Paris.

Parution du n° 133 de Transversalités

Couv 133 ombréeLe n° 133 de la Revue de l’Institut Catholique de Paris – Transversalités vient de paraître, sur le thème « Traditions bibliques et construction de l’identité (2) ».

Le dossier de ce n°133 de la Revue de l’Institut Catholique de Paris Transversalités reprend les actes d’un colloque consacré au thème de « La rhétorique de l’identité dans l’Écriture Sainte », et rassemblant les biblistes et les orientalistes de l’Unité de Recherche « Religion, Culture et Société », et les chercheurs du Centrum für Geschichte und Kultur des östlichen Mittelmeerraums de l’Université de Münster.

Dans la plupart des cas, les auteurs des traditions bibliques affrontent des conditions politiques qui les conduisent à définir leur identité religieuse et théologique en faisant face à une culture dominante : c’est en allant sur le terrain de ces cultures, en en empruntant les lieux communs, ou des expressions plus élaborées, que les écrivains bibliques parviennent à entrer en débat avec elles et à préciser la spécificité de leur foi.

Consultation du sommaire du n° 133 et accès aux articles en ligne sur le portail Cairn.

Abonnements  :
SER – Abonnement Transversalités au 33 (0) 1 44 39 48 04
courriel: abonnements.transversalites@ser-sa.com

Vente au numéro à l’accueil de l’ICP ou au 01 44 39 52 08

L’avènement de l’amour. Épître aux Romains, Chapitres 12 et 13 de Christophe Raimbault

Parution de l’ouvrage L’avènement de l’amour. Épître aux Romains, Chapitres 12 et 13, Paris, Cerf (coll. « Lectio divina », n° 265), 2014, 621 pages.

couv10048g_200L’épître aux Romains ne présente pas un texte homogène : deux genres littéraires s’y côtoient, à tel point que les exégètes se sont longtemps interrogés sur la pertinence et la cohérence de cette lettre. Comment interpréter en effet la longue exhortation des chapitres 12 et 13, au sein d’un ensemble argumentatif et doctrinal ? Où réside alors l’unité du texte paulinien ?

Pour comprendre la place et le rôle de Romains 12-13, Christophe Raimbault prolonge les recherches antérieures et les dépasse : menant une analyse rhétorique et linguistique magistrale, il résout enfin l’énigme apparente de cette rupture stylistique et livre la pleine compréhension de l’épître. Jusqu’alors jugée mal à propos dans l’ensemble de la lettre, la série d’exhortations sur le comportement du disciple du Christ de Romains 12-13, véritable appel à l’amour fraternel, en devient la structure et le pivot.

Par-delà la confirmation de la parfaite maîtrise de l’éloquence par l’Apôtre des Gentils, se révèle au lecteur, d’un point de vue théologique mais également pratique, cet avènement de l’amour qu’a annoncé Jésus, et dont Paul se fait à son tour l’annonciateur.

Une étude décisive pour entrer dans le plus énigmatique et le plus commenté des textes de saint Paul.

Christophe Raimbault est maître de conférence au Theologicum – Faculté de Théologie et de Sciences Religieuses de l’Institut Catholique de Paris. Il enseigne plus particulièrement l’exégèse biblique.

Loi et Justice dans la Littérature du Proche-Orient ancien, Olivier Artus (éd.)

Parution de l’ouvrage Loi et Justice dans la Littérature du Proche-Orient ancien, Wiesbaden, Harrassowitz (coll. « Beihefte zur Zeitschrift für altorientalische und biblische Rechtsgeschichte », 20), 2013, 274 pages.

9783447100304FSCet ouvrage s’interroge sur la mise en œuvre de la justice par la formulation de lois et cherche à savoir si les collections législatives mises à jour dans les différentes cultures du Proche-Orient ancien ont véritablement pour fonction la promotion effective de la justice. Se pose également la question des critères et méthodes d’interprétation des textes à partir desquels s’opère la tentative de restituer une culture juridique et une compréhension de la justice comme aussi celle de la réception des textes juridiques de l’Orient ancien.

Olivier Artus est Vice-Recteur à la Recherche de l’Institut Catholique de Paris et professeur au Theologicum – Faculté de Théologie et de Sciences Religieuses de l’Institut Catholique de Paris. Il travaille sur l’exégèse de l’Ancien Testament, l’exégèse canonique de l’Écriture Sainte, sur les thèmes Communautés, Institutions, autorité dans l’Ancien Testament…

« Les leçons et les énigmes du passé. Une exégèse intra-biblique des psaumes historiques » de Sophie Ramond

Parution de l’ouvrage Les leçons et les énigmes du passé. Une exégèse intra-biblique des psaumes historiques, Berlin, De Gruyter (coll. « Beihefte zur Zeitschrift für die alttestamentliche Wissenschaft », 459), 2014, 343 pages.

9783110349009Une partie significative de la littérature biblique, dont les psaumes dits « historiques », est le résultat d’un processus de réception et de révision de traditions et de textes antérieurs. Une analyse du phénomène d’intertextualité dans ces psaumes éclaire non seulement leur signification et le but de leur composition, mais aussi la rédaction et la composition du Pentateuque.

Sophie Ramond est professeur de Théologie au Theologicum – Faculté de Théologie et de Sciences Religieuses de l’Institut Catholique de Paris. Elle travaille sur les Ecrits et les Psaumes, l’exégèse intra-biblique…