Archives par mot-clé : Saint Augustin

Séminaire de recherche de la Chaire Dominique Dubarle : Révélation et Philosophie

Séminaire de recherche conjoint de la Chaire de Philosophie et Théologie Domique Dubarle : Révélation et philosophie (3): lecture de saint Augustin, De Civitate Dei comme accomplissement de la tradition de l’apologie.

Le De Civitate Dei reste un ouvrage singulier, relativement en marge des autres œuvres de saint Augustin. On le relira suivant l’hypothèse qu’il s’agit d’une prise et d’un accomplissement du genre littéraire et argumentatif de l’apologie des chrétiens face au monde, dans la tradition de Justin (séminaire 2011/2), et de Tertullien (séminaire 2012/3) On cherchera enfin à définir, à partir de ce paradigme, les caractéristiques contemporaines d’une telle apologie.

Ce séminaire est animé par le Professeur Jean-Luc Marion, Membre de l’Académie Française, Professeur à l’Université de Chicago, Titulaire de la Chaire Dominique Dubarle à l’Institut Catholique de Paris.

Les séances auront lieu les 14, 21 et 28 octobre, les 4, 18 et 25 novembre et les 2, 9 et 16 décembre 2015.

Saint Augustin, notre contemporain par Jean-François Petit

Parution de l’ouvrage Saint Augustin, notre contemporain. Lectures au XXe siècle, Montrouge, Bayard, 2015, 418 pages.

St AugustinL’homme occidental est bien souvent « augustinien » sans le savoir. Et l’homme du XXe siècle tout autant, car loin de se limiter à l’Antiquité et à l’Église, la pensée d’Augustin a irrigué la pensée contemporaine. Voici pour la première fois une présentation extrêmement claire des apports de la pensée d’Augustin à la philosophie européenne du XXe siècle. Augustin fut de tous les grands débats philosophiques et culturels de ce siècle, au cœur des discussions philosophiques sur l’évolutionnisme, notre rapport à la culture antique, les recherches sur le temps, la personne… Jean-François Petit présente chacun des grands moments « augustiniens » de ce siècle, et les interprétations de son œuvre en jeu, le renouvellement de la lecture de sa pensée. On peut ainsi découvrir les apports de Blondel, Heidegger, Camus, Gadamer, Jaspers, H. Arendt, Emmanuel Mounier, Etty Hillesum, Derrida, Marion, Lyotard… Comme l’écrit Jean-François Petit : « La philosophie augustinienne a aidé des penseurs du XXe siècle à faire surgir la vérité de leur propre philosophie. »

Jean-François Petit est philosophe, augustin de l’Assomption, et maître de conférence à la faculté de Philosophie de l’Institut Catholique de Paris.