Arts et pouvoirs, censure et autocensure. Mondes chinois, indien et iranien

Les pouvoirs envisagés ici ne se limitent pas au pouvoir politique, mais incluent toutes les formes de pouvoirs explicites ou implicites à l’œuvre dans une société (contraintes politiques, idéologiques, économiques, religieuses…).

La censure n’est pas uniquement envisagée comme une autorité extérieure qui entraverait la liberté du créateur, mais comme une instance sociale, voire intime (l’autocensure), parfois  intégrée en amont par l’artiste, et susceptible de régler son activité créatrice.

Ce séminaire qui associe l’ENS et l’ICP (Faculté des Lettres) est ouvert aux étudiants des deux institutions ainsi qu’aux professionnels de l’art. Les cours ont lieu les jeudis indiqués ci-dessous, de 12h à 14h à l’ICP ou à l’ENS.

Il est dirigé par Isabelle de Vendeuvre (Centre de recherche sur les relations entre littérature, philosophie et morale, « République des savoirs : Lettres, Sciences, Philosophie », USR 3608, ENS) et Emmanuel Lincot (EA  7403 « Religion, Culture et Société, ICP, Faculté des Lettres).

Séances :

28 septembre 2017 (ICP) : Ariane Perrin
« Le soft power de la Corée du Sud et les demandes de restitution d’objets d’art coréens »

19 octobre (ICP) : Dana Rappoport
« Autorité et oralité dans l’Est insulindien (Flores, Indonésie) »

16 novembre 2017 (ICP) : Ingrid Le Gargasson
« L’institutionnalisation de la musique hindoustanie : entre recomposition, sélection et censure d’un savoir musical nord indien »

21 décembre 2017 (ICP) : Yassaman Khajehi
« Iran : la « censure visible » comme une contestation anti censure »

22 février 2018 (ENS) : Shahnaz Salami
« Le piratage d’œuvres cinématographiques en Iran : phénomène indissociable de la censure et voie souterraine de la mondialisation culturelle »

15 mars 2018 (ENS) : Delphine Ortis
« Légitimité sans « savoir », autorité sans « expertise » : le cas d’une danse extatique musulmane, le dhamāl (Sindh-Pakistan) »

5 avril 2018 (ENS) : Tiziana Leucci
« Arts et pouvoir en Inde du Sud : analyse du temple impérial de Rajaraja Chola I° (XI° siècle) »

17 mai 2018 (ENS) : Assal Bagheri
« L’amour à l’épreuve. Une analyse du cinéma iranien »