La liturgie comme source de la théologie

Depuis le Concile Vatican II, l’affirmation selon laquelle « l’Écriture est en quelque sorte l’âme de la théologie » (DV 24) a provoqué une attention renouvelée aux sources bibliques dans l’enseignement et la recherche en théologie.
En désignant la liturgie comme l’une des disciplines « principales » dans les facultés de théologie, et en invitant les théologiens des autres disciplines à « faire ressortir le mystère du Christ et l’histoire du salut, si bien qu’on voie apparaître clairement le lien de ces disciplines avec la liturgie » (SC 16), Vatican II invitait à considérer aussi la liturgie comme l’une des sources de la recherche théologique.
La recherche de ce séminaire concerne donc en principe toutes les disciplines (exégèse, dogmatique, éthique, ecclésiologie, etc.) et la démarche de la recherche sera double. D’une part, il s’agit de voir comment les diverses disciplines prennent en compte la dimension liturgique et d’autre part, quelles ressources offre aux théologiens la considération de l’action liturgique, en tant que celle-ci renvoie à la lex credendi de l’Église.
Sur les deux axes, on s’attachera à préciser les exigences méthodologiques, et cela aussi bien en ce qui concerne la nature spécifique de la liturgie qui est une action et non seulement un discours, qu’en ce qui concerne l’épistémologie propre des différentes disciplines. Enfin, parce que la tradition s’est déployée dans des formes liturgiques diversifiées au cours de l’histoire, la recherche comporte un aspect historique dont les enjeux œcuméniques sont décisifs.
Le séminaire sera conduit en fonction du lieu de recherche des différents participants.

Ce séminaire, animé par le professeur Patrick Prétot, est réservé aux étudiants de M2-D1-D2-D3. Il a lieu à l’Institut Catholique de Paris le mercredi de 9 h à 11 h 30, les 20 septembre, 18 octobre, 15 novembre, 13 décembre 2017, 17 janvier, 14 février, 14 mars, 11 avril, 16 mai et 13 juin 2018.