A Companion to Byzantine Science par Stavros Lazaris (éd.)

Publication de : Stavros Lazaris (éd.), A Companion to Byzantine Science, Leiden: Brill, Brill’s Companions to the Byzantine World 6, 2020, XVI + 658 pages.

La science byzantine a rarement été présentée de manière systématique, et la connaissance des disciplines qui la constituent est jusqu’à ce jour demeurée à la fois dispersée et réservée aux seuls spécialistes.Pour en dégager une vue d’ensemble, le présent recueil propose pour la première fois des études qui s’attachent à l’ensemble des savoirs scientifiques, mais aussi à leur application, au contexte de leur émergence et à leur évolution, durant les onze siècles d’existence de l’Empire byzantin. Après une introduction qui précise l’idée même de science à Byzance et après avoir dégagé le rôle joué par le christianisme dans l’enseignement scientifique, l’ouvrage aborde successivement et de façon exhaustive les mathématiques, l’optique, la métrologie et la physique, l’astronomie et l’astrologie, la géographie, la zoologie, la botanique, la médecine et la pharmacie, la médecine vétérinaire, la science stratégique militaire et enfin les sciences occultes.  Il permet de replacer au cœur du Moyen Âge byzantin des matières qui, marquées par l’héritage antique, ne cessèrent de nourrir de nouvelles entreprises scientifiques. Il permettra aussi, nous l’espérons, aux historiens de Byzance et aux historiens des sciences d’engager un dialogue toujours plus fructueux.

Table des matières :

    • Introduction
      Pages : 1–26
    • ‘Inner’ and ‘Outer’ Knowledge: the Debate between Faith and Reason in Late Antiquity par Hervé Inglebert
      Pages : 27–52
    • Science Teaching and Learning Methods in Byzantium par Inmaculada Pérez Martín & Divna Manolova
      Pages : 53–104
    • Logistic, Arithmetic, Harmonic Theory, Geometry, Metrology, Optics and Mechanics par Fabio Acerbi
      Pages : 105–159
    • By­zan­tine Theories of Vision par Katerina Ierodiakonou
      Pages : 160–176
    • Meteorology and Physics in Byzantium par Ioannis Telelis
      Pages : 177–201
    • Astronomy and Astrology par Anne-Laurence Caudano
      Pages : 202–230
    • Geography par Inmaculada Pérez Martín & Gonzalo Cruz Andreotti
      Pages : 231–260
    • Zoology par Arnaud Zucker
      Pages : 261–301
    • Botany par Alain Touwaide
      Pages : 302–353
    • Medicine and Pharmacy par Alain Touwaide
      Pages : 354–403
    • Veterinary Medicine par Stavros Lazaris
      Pages : 404–428
    • The By­zan­tine Science of Warfare : from Treatises to Battlefield par Thomas Salmon
      Pages : 429–463
    • The Occult Sciences in Byzantium par Maria K. Papathanassiou
      Pages : 464–495
    • Conclusion par Anne Tihon
      Pages : 496–501
    • Indices par Antonio Ricciardetto
      Pages : 630–658
    • Bibliography

Stavros Lazaris est Professeur en Histoire byzantine à l’Institut Catholique de Paris et membre du pôle « Bible et Orient » (Unité de Recherche « Religion, Culture et Société »). Après des études classiques à Athènes, Stavros Lazaris intègre l’EPHE et l’EHESS où il étudie l’histoire et la philologie byzantines. Durant sa thèse, il oriente ses recherches sur les rapports qu’entretiennent texte et image dans les manuscrits byzantins médiévaux consacrés à la médecine vétérinaire. Il réalise un post-doctorat sur cette thématique en Suisse (Université catholique de Fribourg) avant d’intégrer le CNRS à Strasbourg (UMR 7044). En 2015, il rejoint le laboratoire Orient et Méditerranée (UMR 8167 – CNRS, Sorbonne Université, Collège de France) et poursuit entre autres son travail sur la place et les fonctions de l’illustration médiévale dans la transmission du savoir scientifique. À travers ses recherches, il a démontré que les images des écrits scientifiques ne servaient pas seulement à éclairer le texte.  Elles ont notamment des fonctions cognitives, en améliorant notamment la mémorisation et les recherches à l’intérieur des codex à une époque où le foliotage, les tables des matières ou encore les index dans les manuscrits n’avaient pas cours. De 2017 à 2020, Stavros Lazaris a enseigné à l’Institut Catholique de Paris, avant d’y être nommé, en 2021, professeur en histoire byzantine. Parallèlement, depuis 2019, il dirige le Département d’Histoire de la Faculté des Lettres de l’ICP. Par ses travaux, Stavros Lazaris contribue à renverser les préjugés qui pèsent sur le Moyen Âge encore considéré par beaucoup comme une période obscurantiste.