Chine et terres d’Islam par Emmanuel Lincot

Publication de : Emmanuel Lincot, Chine et terres d’Islam. Un millénaire de géopolitique, Paris, PUF, 2021, 304 p.

La Chine et le monde musulman représentent aujourd’hui environ la moitié de l’humanité. L’histoire de leurs relations est ancienne. Elles sont à l’origine de constructions impériales et de phénomènes d’acculturation qui ont façonné l’Eurasie et le Moyen-Orient. Leurs échanges se développent aux XIIIe et XIVe siècles sous l’impulsion de dynasties mongoles. Le choc de la modernité européenne a modifié les rapports de force, mais il n’a pas été suivi d’une démocratisation ou d’une occidentalisation de ces sociétés. De puissantes résistances s’y opposent. Atavismes ou traditions politiques réinventées semblent légitimer l’adhésion à des valeurs communes et des gouvernances autoritaires. En réalité, chaque acteur fait preuve d’un inépuisable pragmatisme avec des moyens de pression qui vont de la guérilla aux leviers idéologiques les plus divers.

Emmanuel Lincot est professeur à la Faculté des Lettres de l’Institut Catholique (ICP).