7-8-9 octobre 2021 – Colloque “L’idée de la phénoménologie”

Colloque “L’idée de la phénoménologie”
Université Côte d’Azur
MSH Sud-Est, campus Saint Jean d’Angély
« Salle plate »
7-9 octobre 2021

L’idée de la phénoménologie — c’est sous ce titre que, en 1907, Husserl décida de rendre publique, dans une série de Leçons demeurées célèbres, cette manière de faire de la philosophie dont il avait mûri les idées directrices depuis la publication du premier volume des Recherches logiques.

« L’idée de la phénoménologie » — c’est également sous ce titre que les intervenants de ce colloque, qui tous participent, depuis de nombreuses années, à l’actualité des recherches phénoménologiques, seront encouragés à présenter l’idée qu’ils se font de ce qu’ils font effectivement lorsqu’ils font ce qu’eux- mêmes nomment « de la phénoménologie » — afin de rendre possible un dialogue voire une confrontation entre de telles « idées » et d’examiner leur possible unification sous un paradigme commun.

Jeudi 7 octobre 2021

10h30 — Ouverture du colloque

11h00 — Etienne Bimbenet : « Une arrière-pensée anthropologique sur le geste phénoménologique ».
12h00 — Laurent Perreau : « La phénoménologie en pratique »

14h30 — Rudolf Bernet : « La force passive-active de supporter et de souffrir »
15h30 — Philippe Cabestan : « Une phénoménologie des psychoses est-elle possible? »

17h00 — Natalie Depraz : « Phénoménologie de la micro-phénoménologie »

Vendredi 8 octobre 2021

9h30 — Dominique Pradelle : « L’idée de la phénoménologie au miroir de la conscience des idéalités mathématiques »
10h30 — Inga Römer : « Que sont les choses mêmes ? Du tournant herméneutique de la phénoménologie »
11h30 — Jean-François Lavigne : « Le présupposé phénoménologique »

14h — Emmanuel Falque : « Hors phénoménologie ? »
15h — François-David Sebbah : « Tournants de la phénoménologie »

16h30 — Françoise Dastur : « Pour une phénoménologie de l’inapparent »

Samedi 9 octobre 2021

10h — Bruce Bégout : « Phénoménologie ou phénologie ? Du discours de l’apparaissant au discours de l’apparaître »
11h — Grégori Jean : « L’impuissance de l’apparaître »

14h — Alexander Schnell : « La créativité en phénoménologie »
15h — Claude Romano : « L’idée d’appartenance »

16h30 — Renaud Barbaras : « Vers une cosmologie phénoménologique »