Journée d’étude de l’Institut d’Études Médiévales : “Connaissance et Nécessité”

Journée d'étude IEML’Institut d’Études Médiévales de l’Institut Catholique de Paris organise les 27 et 28 mai 2015 une journée d’étude sur le thème : “Connaissance et Nécessité. Necessity and Knowledge“.

Directeur : Olivier Boulnois – Déléguée scientifique : Isabelle Moulin

L’interconnexion entre la connaissance et la nécessité constitue une caractéristique majeure des débats philosophiques et théologiques au Moyen Âge.

Dans ses Seconds Analytiques, Aristote soulignait l’importance de la connaissance humaine naturelle pour répondre à la nécessité épistémologique de la connaissance, tandis qu’il soutenait par ailleurs que cette connaissance portait sur les objets singuliers et contingents du monde. Les médiévaux latins et arabes ont tenté de résoudre cette difficulté en posant des processus cognitifs élaborés afin de rendre compte de l’acquisition des caractéristiques essentielles et nécessaires de ces objets contingents.

Par ailleurs, Aristote ayant laissé ouverte, dans le De anima III.7, la question de la connaissance des substances séparées ou même de la propre connaissance intellective de l’âme humaine par l’homme, les traditions latines et arabes ont proposé différents modèles philosophiques et/ou théologiques pour répondre à cette question.

Enfin, si les conditions de l’intellection du divin nécessaire et éternel se trouvaient interrogées, en retour, la question de la connaissance divine, sur le modèle ou non de la connaissance humaine, apparaissait comme un point majeur de l’appréhension de la nécessité et de son rapport naturel dans le monde.

S’ouvre alors la question du déterminisme et des modalités de l’interaction entre la connaissance divine et humaine, autrement dit, au lieu-même où se noue le rapport de la science de Dieu et de la science en Dieu.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le programme détaillé de la journée d’étude.