Actualité de la spiritualité augustinienne par Jean-François Petit et Olivier Roduit (éd.)

Publication de l’ouvrage Actualité de la spiritualité augustinienne. Actes du congrès international augustinien (Saint-Maurice d’Agaune, Suisse ; 4-7 août 2017), Paris, Salvator, 2018,    276 p.

De nombreuses congrégations et instituts religieux se réclament aujourd’hui de la Règle et de la spiritualité de saint Augustin : Prémontrés, Assomptionnistes, chanoines de différentes obédiences, mais aussi communautés de création plus récente.
Ce livre leur donne la parole et témoigne de l’actualité d’une telle démarche spirituelle. Plus que jamais, saint Augustin est notre contemporain, comme le soulignent chacune à leur manière les différentes contributions réunies ici.
Les études qui lui sont consacrées, les différentes interprétations de sa Règle, sa place éminente dans la culture contemporaine, sa perception par les Églises orientales ou ses liens historiques avec l’Afrique et son enjeu pour le dialogue euroméditerranéen sont autant de façons de redécouvrir une figure qui marque
profondément notre manière de vivre le christianisme.

Jean-François Petit, assomptionniste, est maître de conférences à la Faculté de philosophie de l’Institut Catholique de Paris. Il est membre du pôle « Éthique, Morale et Institutions » de l’Unité de Recherche « Religion, Culture et Société » (EA 7403) .

Olivier Roduit est chanoine de l’abbaye de Saint-Maurice d’Agaune.

Parution du n° 145 de Transversalités

Dix ans après l’assemblée générale ordinaire du synode des évêques réunie par le pape Benoît XVI, avec comme thème de travail « La Parole de Dieu dans la vie et dans la mission de l’Église », le dossier de ce numéro 145 de la Revue de l’Institut Catholique de Paris – Transversalités est consacré à l’interprétation de l’Écriture, avec les contributions d’Olivier Artus, de Jean-Daniel Macchi, d’Emmanuel Durand et de Patrick Prétot.

La question d’une interprétation « juste » de l’Écriture s’est posée avec acuité dans l’Église catholique depuis la fin du XIXe siècle, dans la mesure où il semblait difficile d’articuler les données de l’étude critique des textes et leur interprétation théologique. L’exhortation post-synodale Verbum Domini contribue à approfondir cette articulation, notamment en encourageant les exégètes à développer une approche canonique des textes bibliques.

Consultation du sommaire du n° 145 et accès aux articles en ligne sur le portail Cairn.

Abonnements  :
SER – Abonnement Transversalités au 33 (0) 1 44 39 48 04
courriel: abonnements.transversalites@ser-sa.com

Vente au numéro à l’accueil de l’ICP ou au 01 44 39 52 08