Archives par mot-clé : Analogie

Parution du n° 162 de Transversalités “Analogie et expérience”

Ce numéro de Transversalités est consacré à la publication des actes du colloque « Analogie et expérience. L’homme et le Dieu qu’il cherche », qui s’est tenu à l’ICP les 27 et 28 mai 2021.

« Analogie » et « expérience ». La juxtaposition des termes peut certes étonner, et même bousculer. Il y a certes, et d’abord, l’analogie qui définit soit une proximité (analogie de proportionnalité) soit une distance (analogie d’attribution) dans le rapport de l’homme à Dieu. Outre le fait que l’« analogie » ait pu servir de marqueur théologique pour distinguer des positions dogmatiques du côté du catholicisme (analogie de l’être) ou du côté du protestantisme (analogie de la foi), elle appartient aussi à un devenir philosophique qui fait que, née chez Aristote (dans la dualité de la proportionnalité et de la structure « pros en » ou unité focale de signification), elle ne s’appliquera à l’être chez Thomas d’Aquin que par la médiation des Arabes, et en particulier Avicenne et Averroès.

Lier « analogie » et « expérience » est aller de l’avant. Non plus uniquement retracer l’histoire certes nécessaire du concept d’analogie, ni se tenir sur des positions antagonistes le plus souvent stériles, et encore moins ériger en combat (aujourd’hui inversé) entre phénoménologie et métaphysique, de sorte qu’un parti ne gagne que ce que l’autre perd. « Analogie » et « expérience » marque d’abord la volonté de ne pas laisser l’analogie dans la sphère de la pure conceptualité. On peut certes débattre à l’infini sur l’analogie de proportionnalité ou d’attribution, disserter sans fin sur l’opposition entre l’analogie de l’être ou l’analogie de la foi, ou encore se donner « coup pour coup » entre la phénoménologie et la métaphysique – l’analogie jusque-là ne nous aura rien dit, et ne nous dira rien, tant qu’elle ne se référera pas à notre expérience comme telle, à savoir « l’homme et le Dieu qu’il cherche ».

Consultation du sommaire du n° 162 et accès aux articles en ligne sur le portail Cairn.

Abonnements  :
SER – Abonnement Transversalités au 33 (0) 1 44 39 48 04
courriel : abonnements.transversalites@ser-sa.com

Vente au numéro à l’accueil de l’ICP ou au 01 44 39 52 08 ou à transversalites@icp.fr

27-28 mai 2021 : colloque Analogie et expérience. L’homme et le Dieu qu’il cherche

Le pôle “Philosophie et Théologie” de l’Unité de Recherche de l’Institut Catholique de Paris organise les 27 et 28 mai 2021 un colloque interdisciplinaire intitulé “Analogie et expérience. L’homme et le Dieu qu’il cherche“. L’événement se tiendra intégralement en visioconférence.

Inscription obligatoire

Télécharger le programme complet

La deuxième décennie du XXe siècle voit étonnamment converger, chez le philosophe (Martin Heidegger) et le théologien (Karl Barth), deux jugements identiques à propos de l’analogie de l’être. Elle ne représente pas toute forme d’analogie, elle n’est qu’un moment de son histoire, et pourtant c’est ce moment qui marque à la fois une « rupture » et un « commencement ». Le colloque se saisira de cette rupture, en en analysant la généalogie lointaine, puis s’emparera du « commencement », de ses promesses et de ses impasses. Dans la mesure où l’analogie a longtemps servi de mesure conceptuelle et langagière pour dire Dieu et l’homme dans leur incommensurable différence et leur possible rencontre, il conviendra d’en évaluer la trajectoire possible, à l’écoute de nouvelles voix, et parmi celles-ci, la contre-épreuve de l’expérience qui affole les mesures analogiques et les proportions toutes faites, sans pour autant les annuler ni les rendre vaines. Histoire, interprétation et expérience constitueront comme un triptyque pour penser, dire et éprouver l’homme et le Dieu qu’il cherche.