Archives par mot-clé : droit canonique

Le droit de l’Eglise au service … Du gouvernement de la vie religieuse par Bruno Gonçalves et Cédric Burgun (éds.)

Publication de : Le droit de l’Eglise au service … Du gouvernement de la vie religieuse, Paris, Artège Lethielleux, coll. « Les cahiers de la Faculté de droit canonique de l’ICP », 2020, 176 p.

Cet ouvrage recueille différentes interventions données à l’occasion d’une journée d’études sur le gouvernement des instituts de vie consacrée organisée par la faculté de droit canonique de l’Institut catholique de Paris.
Dans une approche interdisciplinaire, les interventions prennent en compte l’aspect théologique et canonique de cette question fort délicate mais également les considérations pastorales, humaines et spirituelles. Il est donc question dans cet ouvrage de donner des repères pour aider les communautés et leurs membres à mieux vivre la vie fraternelle à laquelle ils sont appelés par grâce.
Les intervenants, membres de communautés religieuses ou de société de vie apostolique, partagent également dans ces lignes leur expérience de gouvernement et leurs réflexions sur des notions aussi importantes que celles de gouvernement, de charisme, d’autorité ou encore d’actes hiérarchiques ou collégiaux. Face aux abus constatés dans l’histoire de l’Église, et malheureusement encore aujourd’hui, nous sont présentés des moyens canoniques pour y faire face et y remédier.

Bruno Gonçalves est maître de conférences à la Faculté de Droit canonique de l’Institut Catholique de Paris et membre du pôle « Éthique, Morale et Institutions » de l’Unité de Recherche « Religion, Culture et Société ».

Cédric Burgun est maître de conférences à la Faculté de Droit canonique de l’Institut Catholique de Paris et membre du pôle « Éthique, Morale et Institutions » de l’Unité de Recherche « Religion, Culture et Société ».

30 novembre 2020 – Une analyse juridique de l’encyclique Fratelli tutti

Le 30 novembre 2020, de 18h à 20h  (et à partir de 21h15, en différé, sur YouTube) aura lieu une conférence en visioconférence, animée par Sophie de Ravinel, journaliste du Figaro, avec Ludovic Danto, Doyen de la Faculté de Droit canonique de l’ICP, Emmanuel Petit, Président de la Faculté de Théologie du Collège des Bernardins, chargé d’enseignement à la Faculté de Droit canonique de l’ICP et Cédric Burgun, Vice-Doyen de la Faculté de Droit canonique de l’ICP.

Elle aura pour titre : « Une analyse juridique de l’encyclique Fratelli tutti. Une occasion de découvrir le droit canonique »

Inscription à l’adresse suivante : https://fratellituttietdroit.eventbrite.fr

Argument : La dernière encyclique du Pape François est considérée par beaucoup comme politique. Sa lecture par des spécialistes de droit canonique permet d’en apprécier la portée juridique. Par cette lecture, il s’agira aussi d’apprécier l’importance du Droit de l’Eglise.

Juger dans l’État républicain et dans l’Église catholique

La Société internationale de droit canonique et la Faculté de Droit canonique organisent un colloque :

« Juger dans l’État républicain et dans l’Église catholique »

Colloque reporté à une date ultérieure en raison du confinement.

 

 

Téléchargez le programme complet

Argument :

Certaines affaires pénales récentes ont mis en lumière l’existence de juridictions d’Église intervenant sur des champs de compétences juxtaposés à ceux de la justice française. Le 5 décembre 2019, le procureur de la République de Paris et l’évêque du diocèse de Paris signaient une convention afin de protéger les victimes d’infraction sexuelle et de prévenir les fausses accusations contre les prêtres.

Cette concurrence ou cette collaboration des deux fors a parcouru l’histoire de notre pays, nos journées d’études proposent aujourd’hui de les confronter dans un dialogue interactif mettant en présence des juristes et des canonistes.

Parution du n° 152 de Transversalités « Punir »

Si notre malheur est de ne pouvoir éviter le scandale de la peine, à la réflexion, on le voit, le danger qui nous menace aujourd’hui est de tendre, voire de tout faire, pour l’éviter tout de même, fût-ce pour des raisons différentes. S’appuyer sur des procédures pénales bancales ou sur de nouvelles procédures assistées par les outils numériques ainsi que par des algorithmes capables de prédéterminer le verdict à rendre, ce sont autant de moyens de contourner le scandale, de court-circuiter le temps de la délibération, de se cacher sa faillibilité, de se dérober enfin devant sa propre responsabilité. En supprimant le dard qui nous oblige à nous confronter en conscience, non sans inquiétude, au devoir de punir, il se pourrait que le remède se découvre pire que le mal, et qu’en s’empêchant de faire le mal, on prive la Justice, l’Éducation et l’Église de pouvoir faire le bien.

Consultation du sommaire du n° 152 et accès aux articles en ligne sur le portail Cairn.

Abonnements  :
SER – Abonnement Transversalités au 33 (0) 1 44 39 48 04
courriel : abonnements.transversalites@ser-sa.com

Vente au numéro à l’accueil de l’ICP ou au 01 44 39 52 08 ou à transversalites@icp.fr

Philosophie du Droit canonique

Comme science, comme art ou comme technique, le droit n’échappe pas à un questionnement et à une réflexion philosophiques. Malgré sa spécificité au sein de la famille des droits, et son lien particulier à la Théologie qui conduisait le pape Paul VI à le définir comme un         « ius sacrum », le Droit canonique ne fait pas exception à cette règle. La démarche qui est proposée dans ce séminaire s’appuie sur l’initiation à la philosophie du Droit reçue, soit à la Faculté de Droit canonique, soit à la Faculté de Droit, dans les cycles d’étude antérieurs. Selon les années, les participants au séminaire, et l’actualité du débat public, sont étudiées la question théologico-politique, la question de la nature et de la loi naturelle, et quelques orientations propres au Droit canonique, telles l’équité, la justice, la loi, la séparation des pouvoirs…

Ce séminaire de 18 heures animé par Olivier Echappé a lieu à l’Institut Catholique de Paris au premier semestre de l’année 2018-2019, le mardi de 14 h à 17 h.

Philosophie du Droit

Comme science, comme art ou comme technique, le droit n’échappe pas à un questionnement et à une réflexion philosophiques. Malgré sa spécificité au sein de la famille des droits, et son lien particulier à la Théologie qui conduisait le pape Paul VI à le définir comme un «ius sacrum», le Droit canonique ne fait pas exception à cette règle. La démarche qui est proposée dans ce séminaire s’appuie sur l’initiation à la philosophie du Droit reçue, soit à la Faculté de Droit canonique, soit à la Faculté de Droit, dans les cycles d’étude antérieurs. Selon les années, les participants au séminaire, et l’actualité du débat public, sont étudiées la question théologico-politique, la question de la nature et de la loi naturelle, et quelques orientations propres au Droit canonique, telles l’équité, la justice, la loi, la séparation des pouvoirs…

Ce séminaire de 18 heures animé par Olivier Echappé a lieu à l’Institut Catholique de Paris au premier semestre de l’année 2017-2018, le mardi de 14 h à 17 h.