Archives par mot-clé : Madame Acarie

Madame Acarie par David Gilbert (éd.)

Publication de  : David Gilbert (éd.), Madame Acarie (1566-1618). Politique, mystique et société au lendemain des guerres de Religion, Rennes, PUR, coll. « Société d’histoire religieuse de la France », 2021.

Barbe Avrillot, épouse Acarie, est considérée à juste titre comme l’instigatrice, avec Pierre de Bérulle, de l’implantation en France de l’Ordre du Carmel, réformé par Thérèse d’Avila. Fille des guerres de Religion, mariée à un protagoniste de la Ligue, « madame Acarie » – comme les historiens ont pris l’habitude de l’appeler – contribue puissamment, dans les années qui suivent l’édit de Nantes (1598), à convertir le combat armé des ligueurs contre les huguenots en un combat spirituel, voire mystique, par les armes de la prière et de l’ascèse.

Cet ouvrage est issu du colloque interdisciplinaire organisé à l’Institut Catholique de Paris, les 12 et 13 avril 2018, avec le soutien de nombreuses institutions (Société d’étude du XVIIe siècle, province de Paris des Carmes déchaux, monastère du carmel de Pontoise, Association des amis de madame Acarie, revue Etudes franciscaines, paroisse Notre Dame des Blancs Manteaux). Il a été publié avec le soutien de la Mission aux Commémorations nationales et de l’Institut catholique de Paris.


Les contributeurs sont, par ordre alphabétique : Arnauld Brejon de Lavergnée (conservateur honoraire du patrimoine), Barbara Brejon de Lavergnée (BnF), Robert Descimon (EHESS), Barbara Diefendorf (Boston University) Antoinette Gimaret (Limoges), Sophie Houdard (Paris III), Simon Icard (CNRS), Catherine Marin (ICP), François Marxer (Centre Sèvres), Pierre Moracchini (Ecole franciscaine de Paris), Nathalie Nabert (ICP), Eric Suire (Bordeaux Montaigne), François Trémolières (Rennes II). L’introduction a été rédigée par David Gilbert (ICP) et la conclusion par Bernard Hours (Lyon III).


David Gilbert est professeur au Theologicum de l’Institut Catholique de Paris et membre du pôle « Ethique, Morale et Institutions ».