Archives par mot-clé : méthodologie

Géopolitique et religions: défis épistémologiques et méthodologiques

Laura Pettinaroli, maître de conférences à la Faculté des Lettres de l’Institut Catholique de Paris et membre du pôle « Éthique, Morale et Institutions » de l’Unité de  Recherche « Religion, Culture et Société », assurera la direction du séminaire de recherche « Géopolitique et religions : défis épistémologiques et méthodologiques » (2020-2021) qui se tiendra à l’Institut Catholique de Paris.

Si l’irruption du religieux sur la scène internationale depuis une quarantaine d’années n’a pas manqué d’interroger nos contemporains, on peut se demander comment les sciences sociales, juridiques et religieuses se sont saisies de cet objet. Quel fut l’impact du contexte politique depuis les années 1980 sur la construction de ces approches intellectuelles ? Quelles différences et similitudes observe-t-on dans les différents pays et traditions universitaires ? À quelles reconfigurations disciplinaires la problématique du « religieux international » conduit-elle ? Quelles sont les notions et méthodes mobilisées par les différentes disciplines et quelles circulations observe-t-on ? Organisé par une équipe d’enseignants-chercheurs des différentes facultés de l’Institut catholique de Paris, ce séminaire invite à croiser les approches disciplinaires pour clarifier les enjeux épistémologiques de ce champ émergent du panorama académique.

Inscription obligatoire, contactez : l.pettinaroli@icp.fr

Programme du séminaire

  • Séance 1 : JEUDI 15 OCTOBRE (14H-18H)
    La géopolitique et les religions : enjeux épistémologiques.

Invités : Béatrice Giblin (Hérodote, Revue de Géographie et de Géopolitique), Martin Motte (École pratique des Hautes Études).
Organisateurs : Bernard Bourdin (Fasse), Emmanuel Lincot (FDL)
Discutant : Hugo Tierny, (doctorant, Fasse)

  • Séance 2 : VENDREDI 13 NOVEMBRE (14H-17H)
    Approches sociologiques et anthropologiques du fait religieux international.

Intervenantes : Valérie Aubourg (Université Catholique de Lyon), Marie Balas (Université de Strasbourg).
Organisatrice : Corinne Valasik (Fasse).

  • Séance 3 : JEUDI 17 DÉCEMBRE (14H-17H)
    Approches juridiques du religieux : droits confessionnels, droit international.

Intervenants : Nicolas Haupais (Université d’Orléans), François Jankowiak (Université Paris-Saclay)
Organisateur : Ludovic Danto (Faculté de droit canonique).

  • Séance 4 : JEUDI 28 JANVIER (14H-18H)
    Empires, États-nations, logiques transnationales : approches historiennes du religieux international (Méditerranée, XVIIe- XXe s.).

Intervenants : Dominique Avon (École pratique des Hautes Études), Bernard Heyberger (École des Hautes études en sciences sociales-EPHE).
Organisatrices : Laura Pettinaroli (FDL), Marie-Carmen Smyrnelis (Fasse).

  • Séance 5 : JEUDI 4 MARS (14H-16H)
    Ecclésiologie catholique et débats sur la mondialisation : la primauté romaine comme gouvernement.

Intervenant : Pavlo Smytsnyuk (Université catholique d’Ukraine, Lviv)
Organisateur : Luc Forestier (Theologicum)

  • Séance 6 : JEUDI 18 MARS (10H-13H)
    La Science politique à l’épreuve du religieux dans les relations internationales.

Intervenants : Delphine Allès (Institut National des Langues et Civilisations Orientales-Centre
Asie du Sud-Est), Philippe Portier (Groupe Sociétés Religions Laïcités, EPHE-CNRS)
Organisatrices : Cécile Dubernet et Sophie Enos-Attali (Fasse)

Téléchargez le programme du séminaire de recherche Géopolitique et religions  (ICP, 2020-2021)

De la méthode à la recherche

Cette initiative, organisée dans le cadre de la FASSE, vise à assurer une formation à la fois méthodologique et pratique à destination des doctorants. Le séminaire conjugue des enseignements en méthodologie (recherche et identification des sources, construction et formulation de la problématique, modalités de l’argumentation, plan et structure etc.) et l’application de ces conseils à des sujets de thèse précis. Ainsi, à chaque séance, les doctorants interviennent sur leur sujet de recherche en mettant en œuvre les enseignements assurés sur un axe précis. Leur intervention donne lieu à une réflexion et une discussion avec les autres doctorants présents.
Dans cette démarche, l’objet même du séminaire est de donner la parole à la fois aux doctorants et à des intervenants extérieurs.
Les séminaires doctoraux sont organisés en deux temps : le premier est la présentation du thème de la séance, les conseils apportés sur les difficultés rencontrées, la méthode à suivre, le deuxième est l’application de ces conseils par les doctorants à leur sujet de thèse.

Les six séances de ce séminaire seront assurées par Elsa Déléage et Bernard Bourdin à l’Institut Catholique de Paris aux premier et deuxième semestres de l’année 2018-2019.

De la méthode à la recherche

Cette initiative, organisée dans le cadre de la FASSE, vise à assurer une formation à la fois méthodologique et pratique à destination des doctorants. Le séminaire conjugue des enseignements en méthodologie (recherche et identification des sources, construction et formulation de la problématique, modalités de l’argumentation, plan et structure etc.) et l’application de ces conseils à des sujets de thèse précis. Ainsi, à chaque séance, les doctorants interviennent sur leur sujet de recherche en mettant en œuvre les enseignements assurés sur un axe précis. Leur intervention donne lieu à une réflexion et une discussion avec les autres doctorants présents.
Dans cette démarche, l’objet même du séminaire est de donner la parole à la fois aux doctorants et à des intervenants extérieurs.
Les séminaires doctoraux sont organisés en deux temps : le premier est la présentation du thème de la séance, les conseils apportés sur les difficultés rencontrées, la méthode à suivre, le deuxième est l’application de ces conseils par les doctorants à leur sujet de thèse.

Les six séances de ce séminaire seront assurées par Elsa Déléage et Bernard Bourdin à l’Institut Catholique de Paris aux premier et deuxième semestres de l’année 2017-2018, le mardi de 14 h à 16 h.