Archives par mot-clé : rétribution

18-19 mars 2021 – Colloque Repenser la Rétribution

Le Pôle de Recherche « Bible et Orient » de l’Unité de Recherche « Religion, Culture et Société » de l’ICP organise les 18 et 19 mars 2021 le Colloque « Repenser la Rétribution (Rethinking retribution) ».

Télécharger le programme complet

Inscription obligatoire

L’idée de rétribution semble bien inscrite dans les textes bibliques et les littératures du Proche-Orient ancien. Elle est pourtant tellement familière dans le monde occidental et la culture judéo-chrétienne, qu’elle est parfois utilisée indûment pour caractériser le contenu de textes ou qualifier leur théologie.

C’est pourquoi, un premier colloque, les 7-8 janvier 2020 a procédé à un travail de déconstruction, qui ne tenait pour acquis ni la définition de l’idée de rétribution, ni le corpus des textes de la Bible ou des cultures environnantes qui en traiteraient. L’objectif était de tenter de clarifier l’idée de rétribution et de procéder à des enquêtes philologiques et lexicales qui permettent d’en proposer une définition raisonnée.

Il en est ressorti que la rétribution apparaît le plus souvent dans le contexte d’une réflexion plus large sur le mal et qu’elle est, dans les textes bibliques, moins présente que ce qu’on pourrait penser de prime abord. La Bible fait plus souvent droit à la perspective d’une justice divine réparatrice, non proportionnelle à l’acte commis. Quand les évocations d’une justice divine pourraient laisser place à l’idée de rétribution, cette dernière est articulée à celle de miséricorde, de justification, de pardon ou de grâce.

Plusieurs questions ont émergé au fil des différentes interventions, en fonction desquelles quatre axes ont été retenus pour le colloque des 18-19 mars 2021 :

    1. Les représentations littéraires et plastiques de la rétribution
    2. Fonctions des recours à la rétribution et registres de discours
    3. Peut-on se passer de la rétribution ?
    4. La justice divine : mesure ou excès ?

Repenser la rétribution

De prime abord, l’idée de rétribution semble bien inscrite dans les textes bibliques et les littératures du Proche-Orient ancien. Elle est pourtant tellement familière dans le monde occidental et la culture judéo-chrétienne, qu’il n’est pas exclu qu’elle puisse être utilisée indûment pour caractériser le contenu de textes ou qualifier leur théologie. Si l’étymologie du terme re-tribuere signifie littéralement  payer / donner en retour, et si la rétribution est alors ce qui est reçu en retour (récompense ou sanction) pour un acte déterminé, quelle définition plus précise en donner pour sonder les textes de la Bible et les corpus de l’Orient ancien ? Quels champs lexicaux serviraient, dans ces derniers, à lui donner consistance ? Sur quels critères estimer qu’on peut lire un texte à travers le prisme de cette idée ? Il semble important, dans un premier temps, de procéder à un travail de déconstruction, qui ne tienne pour acquis ni la définition de l’idée de rétribution, ni le corpus des textes de la Bible ou des cultures environnantes qui en traiteraient. Il importe d’appréhender, sous forme d’une histoire de l’idée, les contextes historiques de son émergence et les formes de son expression. Que recouvre cette notion : une structure anthropologique de base ou une perspective héritée de l’héritage judéo-chrétien ?

Ce colloque du pôle de recherche « Bible et Orient » de l’UR « Religion, Culture et Société » aura lieu les mardi 7 et mercredi 8 janvier 2020 à l’Institut Catholique de Paris.

Inscription gratuite en ligne

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le programme détaillé du colloque.

Ce premier colloque sera suivi d’un second, les 18-19 mars 2021, qui aura pour visée de sonder à nouveaux frais les textes bibliques et les littératures des cultures environnantes pour vérifier si la notion
de rétribution imprègne ces textes et est présente dans les religions de l’Antiquité.

La rétribution

Les textes bibliques présupposent souvent une logique de rétribution. Celle-ci peut être mise en évidence à la fois dans des textes législatifs qui énoncent les règles de la vie en société et qui mettent en place une justice rétributive, et dans des textes plus théologiques qui mobilisent l’idée de rétribution sous forme de métaphores, ou encore en font la clef d’une interprétation théologique de l’histoire ou de la relecture d’expériences individuelles. Certains textes, cependant, contestent l’idée de rétribution, ou encore cherchent à la dépasser. Le séminaire aura pour objectif d’appréhender l’idée de rétribution et les formes de son expression à partir de textes bibliques choisis, dont l’analyse permettra également de mettre au jour les contextes historiques de son émergence et de sa remise en cause, ainsi que ses dimensions sociale, éthique et enfin théologique.

Ce séminaire annuel de 24 heures, animé par Olivier Artus, Sophie Ramond et Régis Burnet (Louvain-la-Neuve), est réservé aux étudiants de D1 à Dn. Il a lieu à l’Institut Catholique de Paris les mercredis 17 octobre ; 7 et 21 novembre ; 5 et 19 décembre ; 16 et 30 janvier ; 13 février ; 13 mars ; 3 et 10 avril ; 15 mai (de 14 h à 16 h, sauf en novembre, de 9 h à 11 h).