Archives par mot-clé : violence

Parution du n° 147 de Transversalités

L’histoire contemporaine a montré que les religions pouvaient non seulement être mises en cause, mais avoir une réelle responsabilité dans la violence qui touche les sociétés. Aucune d’entre elles n’est épargnée par ce soupçon, ni par cette accusation, et, effectivement, bien des guerres civiles qui ont marqué la fin du XXe siècle et le début du XXIe siècle ont comporté des implications religieuses.

Le dossier de ce numéro 147 de la Revue de l’Institut Catholique de Paris — Transversalités cherche à appréhender la manière dont la question de la violence interfère avec le discours et avec les pratiques des religions, et, en même temps, il cherche à mettre au jour la manière selon laquelle les religions, et en particulier le christianisme, constituent des ressources face à la tentation de la violence.

Consultation du sommaire du n° 147 et accès aux articles en ligne sur le portail Cairn.

Abonnements  :
SER – Abonnement Transversalités au 33 (0) 1 44 39 48 04
courriel : abonnements.transversalites@ser-sa.com

Vente au numéro à l’accueil de l’ICP ou au 01 44 39 52 08

Violences et traditions religieuses

Certains intellectuels contemporains portent un regard suspicieux sur les religions et ciblent souvent les monothéismes : la profession d’un Dieu unique serait à l’origine de bien des violences et conflits contemporains. Même s’ils oublient que les religions sont aussi visées par la violence, les divers croyants sont invités à s’interroger sur leur propre rapport aux multiples formes de violence : celles qui ont pu être légitimées en leur nom, celles qui traversent leurs textes fondateurs et leurs traditions, celles auxquelles ils sont confrontés…
L’objectif du séminaire est d’examiner la manière dont les diverses
traditions rendent compte de cette violence, les questions pertinentes et les enjeux qui renvoient d’abord à un phénomène humain qui n’épargne aucune institution, aucune communauté.

Ce séminaire de 24 heures animé par Dominique Greiner et Pierre Diarra est réservé aux étudiants de M2-D1. Il a lieu à l’Institut Catholique de Paris le mardi de 19 h à 21 h, du 18 septembre au 11 décembre 2018.

Violence et traditions religieuses II

Comment appréhender la violence de certains croyants dans un monde qu’il faut aimer (Jn 3,16-17) ? Après des siècles d’incompréhension et de mépris, le concile Vatican II a encouragé le dialogue et la connaissance mutuelle entre croyants. Le séminaire dégagera les enjeux théologiques des relations humaines, pour préciser les exigences du témoignage commun des croyants au cœur des traditions religieuses.

Ce séminaire animé par les Docteurs Dominique Greiner et Pierre Diarra est réservé aux étudiants de M2 et D1. Il a lieu à l’Institut Catholique de Paris au premier semestre de l’année universitaire 2017-2018, le mardi de 19 h à 21 h, le 26 septembre, les 3, 10, 17 et 24 octobre, les 7, 14, 21 et 28 novembre, les 5, 12 et 19 décembre 2017.

La violence

La violence n’est pas uniquement une question d’actualité, mais aussi un problème philosophique qui manifeste de façon patente la réalité du mal. L’homme violent réagit certes à une agression, mais il s’ouvre encore lui-même à une béance qu’il ne saurait contrôler. De la traversée de la tradition (saint Augustin, philosophie médiévale) aux auteurs les plus contemporains (Hent de Vries ou Simone Weil), la question de la violence sera ainsi ontologiquement traitée et métaphysiquement analysée. Le débat entre un intervenant et un répondant, et avec l’ensemble des doctorants, permettra d’ouvrir un espace de discussion dans lequel chacun pourra nourrir sa propre réflexion.

Ce séminaire associe deux institutions : le Centre d’Études du Saulchoir et l’Institut Catholique de Paris. Placé sous la direction des Professeurs Emmanuel Falque et Bernard Bourdin, il se déroulera durant l’année universitaire 2016-2017 au Centre d’Études du Saulchoir 45, rue Glacière 75013 Paris (Métro Glacière), sept samedis de 9 h à 12 h.

Séances :

Samedi 15 octobre : Religion et violence. Lecture de Hent De Vries ; avec Jérôme de Gramont (discutant), Olivier Riaudel (intervenant), salle demi-ouest.

Samedi 5 novembre : Violence et anthropologie ; avec Ronan Sharkey (intervenant), Jacques Courcier (discutant), salle demi-ouest.

Samedi 10 décembre* : La violence chez Simone Weil ; avec Pascal David (intervenant), Emmanuel Falque (discutant), salle Sertillanges.

Samedi 4 février :  Péguy : colère, guerre et non-violence ; avec Camille Riquier (intervenant), Bernard Bourdin (discutant), salle             demi-ouest.

Samedi 4 mars : La violence au Moyen-Âge ; avec Laure Solignac (intervenante ou Bernard Bourdin discutant), salle demi-ouest.

Samedi 22 avril : La violence : une vertu ? Pourquoi pas ? avec Richard Beaud (intervenant), Marc Grassin (discutant), salle                  demi-ouest.

Samedi 13 mai : La violence et la cité de Dieu ; avec Jérôme Alexandre (intervenant), Émilie Tardivel (discutante), salle                       demi-ouest.

*et 10 décembre, 14h-16h : Cercle des Doctorants