5 octobre 2022 – Emmanuel Falque, chaire “Philosophie du christianisme” (UR Céres et Faculté de Philosophie de l’ICT)

La Chaire d’enseignement et de recherche « Philosophie du Christianisme » de l’Institut Catholique de Toulouse (UR Céres et Faculté de Philosophie) a le plaisir de vous inviter à une séance académique autour de l’ouvrage d’Emmanuel Falque Hors phénomène. Essai aux confins de la phénoménalité (Hermann, Paris, 2021).

La séance se déroulera le 5 octobre 2022 de 18h à 20h, en présence (salle P6, site de Place du Parlement) et à distance (lien zoom : https://us02web.zoom.us/j/83663455949?pwd=a3JTZU5iU0dqaHVnVjBnb3lFQjBVZz09). L’auteur de l’ouvrage participera à cet événement, ainsi que Mme C. Serban (Université Jean Jaurès) et le P. A. Altieri (ICT).

Plus d’informations :

17 novembre 2022 : journée d’étude “Minutiae”

La journée d’étude internationale “Minutiae – Les diagrammes scientifiques au bas Moyen Âge dans l’Occident latin et à Byzance. Pour une histoire visuelle et comparées des savoirs” (Programme Tournesol – Partenariats franco-belges Hubert Curien) se tiendra à l’Université Catholique de Paris et en distanciel Teams le 17 novembre 2022 de 9h30 à 17h, à la Maison de la Recherche, salle B01.

Le projet « les diagrammes scientifiques au bas Moyen Âge dans l’Occident latin et à Byzance : pour une histoire visuelle et comparée des savoirs (MINUTIAE) » réunit deux équipes de spécialistes des fonctions cognitives des figures dans les traités scientifiques latins et grecs. Il vise à développer une réflexion d’histoire visuelle et comparée des diagrammes qui contribuent au déploiement et à la diffusion des sciences. De fait, du xiiie au xve siècle, les diagrammes servent de plus en plus fréquemment d’outils didactiques et mnémotechniques pour transmettre un savoir. En Occident comme à Byzance, leur nombre, la diversité de leurs configurations, la variété de leurs formes et la pluralité de leurs modes de fonctionnement augmentent et témoignent de grandes porosités entre les cultures latine et byzantine. Le projet cherche à caractériser le rôle que les phénomènes de transfert, de transmission, de rejet ou d’appropriation à l’origine de ces porosités jouent dans l’élaboration des diagrammes scientifiques.

Télécharger le programme

 

Organisation :

  • Stavros Lazaris, ICP/CNRS (stavros.lazaris@collegedefrance.fr)
  • Naïs Virenque, UCLouvain (nais.virenque@uclouvain.be)

Conférence de rentrée du Collège doctoral

La semaine méthodologique aura lieu cette année du lundi 10 au vendredi 14 octobre 2022. Elle sera ouverte par la conférence de rentrée du Collège doctoral, qui sera donnée par Philippe Büttgen, Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, spécialiste de philosophie des religions, et aura pour titre : “Confesser.”

La conférence aura lieu le lundi 10 octobre 2022, de 17h à 19h, en Z21 Amphi Paul Ricoeur.

Donner lieu. Conférences et débats sur la cosmologie phénoménologique de Renaud Barbaras par Camille Riquier et Charles Bobant (éds.)

Publication de : Camille Riquier & Charles Bobant (dir.), Donner lieu. Conférences et débats sur la cosmologie phénoménologique de Renaud Barbaras, Paris, Les Éditions des Compagnons d’Humanité, coll. “Bibliothèque des temps présents”, 2022, 288 p.

Dans son dernier ouvrage, L’Appartenance. Vers une cosmologie phénoménologique, Renaud Barbaras propose de considérer, pour la première fois, l’appartenance au monde comme le sens d’être de tout étant, y compris des consciences auxquelles celui-là paraît. En conférant à l’appartenance le statut de fait primitif ou de phénomène originaire, l’auteur la comprend comme la modalité d’être véritable de la corporéité et non plus comme ce qui en procéderait : c’est, non pas parce que nous avons un corps que nous appartenons au monde mais, bien plutôt, dans la mesure où nous appartenons au monde que nous avons un corps. Une telle perspective ne saurait être sans retentissement sur le statut de ce monde dont tout étant fait partie. Il ne peut être le sol véritable de l’étant qu’en tant qu’il en est la source, cette puissance originaire dont tout mouvement procède, de sorte qu’il donne lieu à sa propre phénoménalisation. La philosophie de l’appartenance débouche donc sur une cosmologie phénoménologique pour laquelle la présence du monde dans l’étant est nécessairement présence du monde à l’étant. Ainsi, en envisageant l’appartenance d’une façon renouvelée, l’auteur produit vis-à-vis du dispositif mis en œuvre dans ses ouvrages précédents un déplacement à la fois infime et considérable. La radicalité et la systématicité de l’entreprise exigeaient bien tout un livre pour en parler, en déplier les nombreuses chicanes et donner à lire les échanges entre Renaud Barbaras et toute une génération de phénoménologues formée à son contact.

Camille Riquier est Professeur et Doyen de la Faculté de Philosophie, membre de l’Unité de Recherche “Religion, Culture et Société” (EA 7403).

Charles Bobant est délégué scientifique au Vice-Rectorat à la Recherche de l’Institut Catholique de Paris, enseignant à la Faculté de Philosophie, et membre de l’Unité de Recherche “Religion, Culture et Société” (EA 7403).

Karl Rahner, Dogmatique après le Concile, tome II, par Vincent Holzer (éd.)

Publication de : Karl Rahner, Dogmatique après le Concile. Fondement de la théologie, doctrine de Dieu et christologie (22/1b), sous la dir. de Vincent Holzer, Paris, Cerf, coll. “Oeuvres de Karl Rahner”, 2021, 478 p.

Doctrine de Dieu et christologie forment, dans le présent volume, un diptyque qui offre au lecteur francophone une série de textes inédits ou tombés dans l’oubli en raison de leur édition naguère dispersée. Désormais regroupés, ils forment un ensemble cohérent et puissant de théologie trinitaire. Lorsque l’historiographie de la théologie du xxe siècle aura été établie selon des proportions égales à celles qui valent pour les époques antérieures, le nom de Karl Rahner apparaîtra attaché au renouveau de la théologie trinitaire et christologique. Le volume 22/1b qui prolonge les textes épistémologiques parus dans le volume précédent des Oeuvres complètes (22/1a) offre, en une seule parution, les contributions majeures de Karl Rahner à la théologie trinitaire, à la doctrine de Dieu et à la question épineuse de la causalité salvifique exercée par le Christ en sa mort et sa résurrection. Ce qui fut en germe dès 1939 sous le registre d’une théologie prospective de la grâce s’enrichit et se développe en une théologie trinitaire structurée, au cours d’une période qui recouvre une décennie, de 1950 à 1960. Karl Rahner s’explique avec la théologie de l’École, sous trois registres fondamentaux : la doctrine des « appropriations » trinitaires, l’usage du terme « personne » et les ambiguïtés latentes qui se dissimulent derrière l’analogie de l’intersubjectivité, enfin la notion de « relation » lorsqu’elle se doit trop exclusivement à l’ontologie aristotélicienne. Volume de théologie systématique, Dogmatique après le Concile représente l’un des moments les plus importants d’une théologie en genèse.

Auteur d’une oeuvre inépuisable, Karl Rahner (1904-1984) est l’un des plus importants théologiens catholiques du XXe siècle. Profondément optimiste, résolument oecuménique, sa théologie a permis de faire entrer le christianisme dans un dialogue fructueux et nécessaire avec la société contemporaine.

Vincent Holzer est professeur de théologie au Theologicum de l’Institut Catholique de Paris et Directeur de l’Unité de Recherche “Religion, Culture et Société”.

Enseignant-chercheur/Portrait : Michaël Bourgatte

Michaël Bourgatte, maître de conférences à la Faculté des Lettres et responsable de l’équipe de recherche “Médias, Images et Technologies” de l’Unité de Recherche “Religion, Culture et Société” (EA 7403), présente ses recherches et ses travaux autour de la communication vidéo, de l’empowerment, des médias, du numérique et des technologies.

Découvrir le portrait sur le site de l’Institut Catholique de Paris

L’Eglise à la rencontre de l’autre de Laurent Villemin, choix de textes et introductions de Gilles Routhier et François Moog

Publication de : L’Eglise à la rencontre de l’autre de Laurent Villemin. Choix de textes et introductions (en collaboration avec Gilles Routhier) par François Moog, Paris, Editions du Cerf, coll. “Unam Sanctam – Nouvelle série” 8, 2022, 344 p.

De l’oeuvre inachevée du grand penseur de l’Église que fut le père Laurent Villemin, brutalement interrompue en 2017, il nous reste, mieux que des fragments, les ébauches des traités essentiels qu’il avait déjà engagés et qu’il comptait mener à terme. Ces écrits sont ici réunis et distribués autour des quatre thèmes qui occupèrent cet inlassable chercheur : le concile Vatican II, l’ecclésiologie, l’institution, les ministères. Éléments forts et signifiants, ils présentent la charpente de son chantier théologique. Plus qu’une simple agrégation de textes, voici donc un livre dont la pertinence et la cohérence marquent l’intelligence de la foi. S’y dessinent des perspectives novatrices sur l’Église et s’y sublime le souci constant de faire dialoguer les disciplines théologiques avec les sciences humaines, le catholicisme avec les autres confessions chrétiennes et les autres formes religieuses, la vie ecclésiale avec la vie du monde. Un môle sûr au regard de la crise actuelle. Une pierre fondatrice pour la suite.

Laurent Villemin (1964-2017), qui fut prêtre du diocèse de Verdun et enseignant à l’Institut catholique de Paris, demeure l’un des grands ecclésiologues du temps présent, entre réflexion théologique et engagement pastoral.

Textes rassemblés et édités par Gilles Routhier et François Moog

François Moog est professeur ordinaire au Theologicum.

Idôlatrie ou liberté de William Cavanaugh, traduction et présentation de Sylvain Brison

Publication de : William Cavanaugh, Idolâtrie ou liberté. Le défi de l’Église au XXIe siècle, traduit de l’américain vers le français par Sylvain Brison, Paris, Salvator, 2022, 198 p.

La sacralisation de l’argent, du pouvoir et par là même de l’individu est au fondement des multiples crises que nous traversons aujourd’hui. L’Église a un rôle déterminant à jouer pour parer à toute tentation idolâtrique, y compris en son propre sein. En prenant appui sur l’Évangile, la Tradition et les témoins de la foi, le peuple des baptisés a le devoir de débusquer, dans nos sociétés sécularisées, tout ce qui peut blesser l’image divine inscrite au coeur de chaque être humain. Par une réflexion théologique originale, William Cavanaugh nous aide à retrouver l’adoration véritable qui permet d’accéder à la liberté authentique des enfants de Dieu. Textes traduits et présentés par Sylvain Brison.

Sylvain Brison est professeur extraordinaire au Theologicum.

Le commencement à venir de Jérôme de Gramont

Publication de : Jérôme de Gramont, Le Commencement à venir, Paris, Hermann, coll. “Le Bel aujourd’hui”, 2022, 220 p.

Le commencement a déjà eu lieu, et pourtant il est encore à venir, signe que le commencement véritable, de qui dépend ensuite le cours entier de notre existence, et son sens, a été manqué. Ce que nous appelons sens tient dans cette direction qui tourne, ou retourne, l’existence vers ce commencement à venir, pour aller de l’impoétique vers le poétique, de la souffrance vers la joie, ou de la mort future vers la vie sans cesse recommencée. A la littérature de décrire alors le pluriel des possibles que nous pouvons éprouver, à la philosophie de montrer leur dissymétrie ou la promesse de leur dissymétrie, et à la théologie de justifier cette promesse et dire au nom de qui nous allons vers notre naissance.

La philosophie qui est à faire, c’est celle de Lazare.

Jérôme de Gramont est philosophe et professeur à l’Institut catholique de Paris. Il a publié une dizaine d’ouvrages qui traitent notamment de la phénoménologie dans son rapport à la question du commencement et à la littérature. Il a récemment publié Kafkabuch (Corlevour, 2015) et La pensée monotone (Lessius, 2019).

Parution du n° 162 de Transversalités “Analogie et expérience”

Ce numéro de Transversalités est consacré à la publication des actes du colloque « Analogie et expérience. L’homme et le Dieu qu’il cherche », qui s’est tenu à l’ICP les 27 et 28 mai 2021.

« Analogie » et « expérience ». La juxtaposition des termes peut certes étonner, et même bousculer. Il y a certes, et d’abord, l’analogie qui définit soit une proximité (analogie de proportionnalité) soit une distance (analogie d’attribution) dans le rapport de l’homme à Dieu. Outre le fait que l’« analogie » ait pu servir de marqueur théologique pour distinguer des positions dogmatiques du côté du catholicisme (analogie de l’être) ou du côté du protestantisme (analogie de la foi), elle appartient aussi à un devenir philosophique qui fait que, née chez Aristote (dans la dualité de la proportionnalité et de la structure « pros en » ou unité focale de signification), elle ne s’appliquera à l’être chez Thomas d’Aquin que par la médiation des Arabes, et en particulier Avicenne et Averroès.

Lier « analogie » et « expérience » est aller de l’avant. Non plus uniquement retracer l’histoire certes nécessaire du concept d’analogie, ni se tenir sur des positions antagonistes le plus souvent stériles, et encore moins ériger en combat (aujourd’hui inversé) entre phénoménologie et métaphysique, de sorte qu’un parti ne gagne que ce que l’autre perd. « Analogie » et « expérience » marque d’abord la volonté de ne pas laisser l’analogie dans la sphère de la pure conceptualité. On peut certes débattre à l’infini sur l’analogie de proportionnalité ou d’attribution, disserter sans fin sur l’opposition entre l’analogie de l’être ou l’analogie de la foi, ou encore se donner « coup pour coup » entre la phénoménologie et la métaphysique – l’analogie jusque-là ne nous aura rien dit, et ne nous dira rien, tant qu’elle ne se référera pas à notre expérience comme telle, à savoir « l’homme et le Dieu qu’il cherche ».

Consultation du sommaire du n° 162 et accès aux articles en ligne sur le portail Cairn.

Abonnements  :
SER – Abonnement Transversalités au 33 (0) 1 44 39 48 04
courriel : abonnements.transversalites@ser-sa.com

Vente au numéro à l’accueil de l’ICP ou au 01 44 39 52 08 ou à transversalites@icp.fr

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search