Tous les articles par Vice-Rectorat à la Recherche

L’alliance thérapeutique en 66 notions par Fanny Marteau-Chasserieau et Marie-Jo Brennstuhl (éds.)

Publication de : Marie-Jo Brennstuhl & Fanny Marteau-Chasserieau (eds.), L’alliance thérapeutique en 66 notions, Paris, Dunod, collection Aide-mémoire, 2021, 425 pages.

Cet ouvrage met en avant une nouvelle compréhension des psychothérapies par le prisme de l’alliance thérapeutique, concept dynamique et complexe. Ce processus « commun » fonde l’essence même de toutes les psychothérapies : la relation à l’autre, et plus particulièrement l’alliance thérapeutique. Il s’agit d’en définir les fondements, les modèles théoriques et les caractéristiques dans une première partie conceptuelle ; puis de les illustrer au sein de la seconde partie d’applications thérapeutiques, en offrant au lecteur un panorama complet selon les spécificités du patient, les contextes de soins ou les différentes formes de psychothérapies.

Marie-Jo Brennstuhl est docteure en Psychologie, psychologue clinicienne, psychothérapeute, Maître de Conférences en Psychologie – Cheffe du Pôle Consultation, Centre Pierre Janet, Premier Centre Psychothérapeutique Universitaire, et membre du laboratoire APEMAC – Equipe EPSAM, Metz, France, Université Lorraine (EA 4360).

Fanny Marteau-Chasserieau est docteure en Psychologie, psychologue clinicienne, psychothérapeute et superviseur, Maître de Conférences en Psychologie – Ecole de Psychologues Praticiens. Elle est membre de l’équipe VCR, EPP Paris, membre de l’Unité de Recherche « Religion, Culture et Société », Pôle EMI, Institut Catholique de Paris, et membre du laboratoire APEMAC – Equipe EPSAM, Metz, Université Lorraine (EA 4360). 

La Chine face au monde : une puissance résistible par Emmanuel Lincot et Emmanuel Veron

Publication de : Emmanuel Lincot et Emmanuel Veron, La Chine face au monde : une puissance résistible, Paris, Editions Capit Muscas, 2021, 144 p.

Puissance hors normes, la Chine a déjoué tous les pronostics occidentaux. Son développement économique ne s’est pas accompagné d’une démocratisation et son isolement diplomatique doit être relativisé. De plus en plus opposée à l’Occident qu’elle met au défi, elle trouve en revanche des relais importants dans les pays du sud qu’elle séduit depuis longtemps. Pour combien de temps encore ? L’Inde fait le choix d’un rapprochement avec Washington et ses alliés dans une stratégie d’endiguement, l’Indo-Pacifique, dont la viabilité n’en reste pas moins incertaine. L’état économique mondial, la crise environnementale ou le terrorisme montrent que la Chine reste davantage une force de proposition et beaucoup moins un partenaire fiable. Incontournable, elle n’engage pas moins notre avenir et ce vade-mecum accompagnera les décideurs et les opinions de toutes générations dans leurs propres réflexions.

Emmanuel Lincot est professeur à la Faculté des Lettres de l’Institut Catholique (ICP). Historien, sinologue, il est également chercheur-associé à l’Institut des Relations internationales et stratégiques(IRIS) où il dirige la revue Asia Focus. Il a créé le Master Stratégies muséales et gestion de projet -Asie et a réalisé le premier MOOC sur la géopolitique de la Chine, en partenariat avec France Université Numérique.

Emmanuel Véron est docteur en géographie et spécialiste de la Chine contemporaine et de relations internationales. Il a enseigné la géographie et la géopolitique de la Chine à l’INALCO. Il est enseignant-chercheur associé à l’UMR IFRAE(Inalco) et à l’Ecole navale. Il est délégué général du Fonds de Dotation Brousse dell’Aquila (FDBDA).

La pratique des Ecritures par Sophie Ramond (éd.)

Publication de : Sophie Ramond (éd.), La pratique des Ecritures. Parcours en exégèse théologique, Paris, Cerf, coll. « Lectio divina » 277, 2021.

Chaque époque a eu sa façon de lire la Bible. Et d’en nourrir ses conceptions de la philosophie, de l’art mais aussi de l’économie et de la politique. C’est à une redécouverte des fondements de notre inconscient collectif que procède ce puissant recueil réunissant les meilleurs spécialistes.

Que sommes-nous devant l’immensité des Écritures ? Comment appréhender la Parole de Dieu ? Cette entreprise collective, fruit du travail des enseignants du département d’Écriture sainte du Theologicum (Institut catholique de Paris), propose de répondre à ces questions en se livrant à une lecture rigoureuse des textes bibliques. Deutéronome, Psaumes, Béatitudes, figures d’Abraham et de Caïn et Abel, Pierre dans l’évangile de Marc, Apocalypse, voici une série de lectures concrètes, qui procède d’une exégèse critique.
On ne saurait néanmoins limiter la réception du Verbe divin à une approche méthodique des textes. Animés par la dimension théologique d’une telle entreprise et sa nécessité pratique, les auteurs accompagnent, de leur pluralité d’approches, le mouvement des Écritures, de Dieu vers la communauté de ceux qui l’accueillent, où il s’est fait chair, et vers le monde, où l’incarnation divine a pris tout son sens. Souffle de vie, eau qui désaltère, la sainte Parole est portée à la connaissance du lecteur par le geste théologique d’une génération de biblistes soucieux d’allier lecture critique et démarche théologique.

Sophie Ramond est Professeur au Theologicum – Faculté de Théologie et de Sciences religieuses de l’Institut Catholique de Paris.

Oct-déc 2021 – Séminaire « Phénoménologie et art »

Le séminaire « Phénoménologie et art » examine la manière dont les phénoménologues explorent et affrontent les questions artistiques. Les cinq intervenants, spécialistes de philosophie de l’art et de philosophie contemporaine, seront invités à présenter leur lecture de l’esthétique phénoménologique ainsi que leur propre élaboration philosophique.

Organisateur : Charles Bobant (c.bobant@icp.fr)

Inscription obligatoire

Les séances peuvent être suivies en distanciel (inscription obligatoire pour obtenir le lien de connexion)

Télécharger le programme

Programme :

Jeudi 14 octobre 2021 (18h-20h)

Philippe GROSOS (Université de Poitiers)

« Phénoménologie de l’art figuratif préhistorique »

 

Jeudi 25 novembre 2021 (18h-20h)

Patricia LIMIDO (Université de Paris)

« Expérience esthétique et réponse à la valeur selon Ingarden »

 

Vendredi 3 décembre 2021 (18h-20h)

Frédéric JACQUET (Académie de Lille)

« La beauté natale : essai pour une esthétique »

 

Jeudi 9 décembre 2021 (18h-20h)

Sarah BRUNEL (CPGE Lyon)

« Le réel, l’imaginaire, le symbolique. Henri Maldiney face à la question de l’imagination »

 

Jeudi 16 décembre 2021 (18h-20h)

Anne BOISSIERE (Université de Lille)

« Le jeu du sentir dans l’art »

 

Séminaire organisé dans le cadre du Collège international de philosophie (Université Paris Lumières), en collaboration avec la Faculté de Philosophie de l’Institut Catholique de Paris.

A Companion to Byzantine Science par Stavros Lazaris (éd.)

Publication de : Stavros Lazaris (éd.), A Companion to Byzantine Science, Leiden: Brill, Brill’s Companions to the Byzantine World 6, 2020, XVI + 658 pages.

La science byzantine a rarement été présentée de manière systématique, et la connaissance des disciplines qui la constituent est jusqu’à ce jour demeurée à la fois dispersée et réservée aux seuls spécialistes.Pour en dégager une vue d’ensemble, le présent recueil propose pour la première fois des études qui s’attachent à l’ensemble des savoirs scientifiques, mais aussi à leur application, au contexte de leur émergence et à leur évolution, durant les onze siècles d’existence de l’Empire byzantin. Après une introduction qui précise l’idée même de science à Byzance et après avoir dégagé le rôle joué par le christianisme dans l’enseignement scientifique, l’ouvrage aborde successivement et de façon exhaustive les mathématiques, l’optique, la métrologie et la physique, l’astronomie et l’astrologie, la géographie, la zoologie, la botanique, la médecine et la pharmacie, la médecine vétérinaire, la science stratégique militaire et enfin les sciences occultes.  Il permet de replacer au cœur du Moyen Âge byzantin des matières qui, marquées par l’héritage antique, ne cessèrent de nourrir de nouvelles entreprises scientifiques. Il permettra aussi, nous l’espérons, aux historiens de Byzance et aux historiens des sciences d’engager un dialogue toujours plus fructueux.

Continuer la lecture de A Companion to Byzantine Science par Stavros Lazaris (éd.)

16 septembre 2021 – Conférence « Comment l’action sociale peut contribuer à lutter contre les discriminations auprès des migrants ? »

Dans le cadre du cycle de conférences « Un expert de l’ICP, une formation professionnelle », la sociologue MCF Noémie Paté donnera une communication en visioconférence le jeudi 16 septembre 2021, qui aura pour titre « Comment l’action sociale peut contribuer à lutter contre les discriminations auprès des migrants ? ».

Inscription obligatoire

Programme complet du cycle de conférences « Un expert de l’ICP, une formation professionnelle »

Noémie Paté, lauréate en 2019 du prix de thèse du Défenseur des Droits, est Maîtresse de conférences en sociologie des migrations à la Faculté de Sciences Sociales et Economiques de l’Institut Catholique de Paris.

6 septembre 2021 – Conférence « Remembering Pierre Haubtmann, redactor of Gaudium et Spes »

A l’occasion du 50e anniversaire de la mort de Mgr Pierre Haubtmann, qui fut Recteur de l’ICP de 1966 à 1971 et rédacteur de la Constitution pastorale Gaudium et spes, le Recteur de l’ICP, Mgr Philippe Bordeyne donnera une conférence le 6 septembre 2021 à 19h en anglais et en visioconférence sur Zoom.

Il aura pour répondante Clara Geogeghan, la secrétaire exécutive de l’Australian Catholic Bishops Conference.

Inscription obligatoire

Toutes les informations sur l’événement

6-10 septembre 2021 – Séminaire de recherche annuel du programme de doctorat international en Humanisme contemporain

Du lundi 6 au vendredi 10 septembre 2021 se tiendra le séminaire de recherche annuel du programme de doctorat international en Humanisme contemporain (International PhD Program Contemporary Humanism – Online annual seminar).

Le séminaire a pour thème :

« Fraternity. Social Friendship during the Time of Social Distancing« 

Cinq grands enseignants-chercheurs des cinq universités partenaires du programme donneront une conférence chaque jour à 13h sur YouTube, à l’adresse youtube.com/user/lumsaorienta.

Téléchargez le programme complet

  • 6 septembre : Luca VALERA (PUC), Distance and Presence in a Technological Environment
  • 7 septembre : Luigino BRUNI (Universita Lumsa), The Wounded Fraternity: the Bible’s Lessonfor Economics
  • 8 septembre : Emmanuel FALQUE (ICP), Fraternity and Solitude
  • 9 septembre : Stephanie COLLINS (ACU), Loneliness and Obligation
  • 10 septembre : Alexandre PALMA (UCP), Humanity and Spatiality

Découvrez le programme de doctorat international en Humanisme contemporain

2021-2022 : Appel à communication « Les Jeudis de l’art »

Dans le cadre de la programmation du Cycle « Les Jeudis de l’art », édition 2021/2022, le département Histoire de l’Art de l’ICP lance un appel à communication à destination tant des chercheurs confirmés que des jeunes docteurs et professionnels des métiers de l’art et de l’art de la scène.

« Les Jeudis de l’art » est un cycle de conférences en Histoire de l’art organisée pour la onzième année consécutive par la Faculté des Lettres de l’Institut Catholique de Paris.

Gratuites et ouvertes à tous, ces rencontres régulières avec des chercheurs, mais aussi des professionnels issus des métiers d’art, ont pour objectif de compléter les enseignements par l’exploration de sujets spécifiques autour du thème de l’art. C’est également un lieu d’échanges interdisciplinaires entre étudiants, enseignants et public extérieur.

Pour cette nouvelle année, le thème retenu est L’art et la scène. Le propos ainsi envisagé est la relation entretenue, depuis l’Antiquité et par toutes les civilisations, entre les arts, au sens plastique du terme, et toute forme de représentation publique éphémère réalisée par un ou plusieurs individus.

Celle-ci s’inscrit à la rencontre de quatre composantes :

  • le temps, qui borne l’action ;
  • l’espace, qui délimite l’action ;
  • le corps, en tant qu’instrument d’expression ;
  • la réception par un public, qu’il soit passif ou actif.

Toute proposition de communication, tant de chercheurs confirmés, jeunes docteurs ou doctorantes, historiens de l’art, archéologues, conservateurs, restaurateurs d’œuvres d’art, architectes, mais aussi artistes (performeurs, cinéastes, illustrateurs, etc.) et professionnels du monde du spectacle vivant (acteurs, danseurs, chanteurs, metteurs en scène, etc.) sont les bienvenues dans la mesure où les présentations proposées sont issues de leurs spécialités de recherche et/ou de pratique.

Toute personne intéressée peut envoyer son projet de communication (CV réduit/courte biographie + synopsis d’une page maximum), par voie électronique, à l’adresse
suivante : jeudisdelart@icp.fr, avant le vendredi 30 juillet 2021.

Les modalités de l’AAC