Archives par mot-clé : Poésie

Parution du n° 155 de Transversalités « poésie et transcendance »

Le dossier du présent numéro de Transversalités, coordonné par les soins de Nathalie Nabert, s’interroge sur le lien entre « Poésie et transcendance ».

L’article qui l’ouvre est de Nathalie Nabert elle-même. Elle fixe le thème ; elle pose le cadre ; elle anticipe sur les auteurs dont il sera également question. Bref, elle a le geste ample et précis qui lui est ajusté, et les contributions qui lui font suite constituent comme ses variations possibles, encore que toujours surprenantes, à l’image des auteurs qu’elles ont choisi de privilégier. Michael Edwards, de l’Académie française, s’intéresse plus particulièrement à la figure de François Villon. Bien sûr, il ne sera pas sans reprendre à ses frais la question elle-même, cherchant à surprendre à son tour dans la poésie la trace du langage adamique qui s’y est abîmée. De son côté, Anne-Sophie Constant s’attache au poète Pierre Emmanuel, dont le parcours et l’œuvre n’ont cessé d’être en rapport avec l’Insaisissable. De façon plus inattendue, Alain Vircondelet se consacre à l’œuvre poétique d’Eugène Guillevic et à sa célébration du réel. L’enseignement à tirer n’en est pas moins grand. On s’aperçoit en effet que le poète, partisan communiste, avait pu tourner le dos au catholicisme de son enfance, mais non pas à la transcendance elle-même. Enfin, plus qu’aucune autre, l’œuvre poétique de saint Jean de la Croix a consisté à dire l’indicible. Jacques Ancet, son traducteur dans la « Bibliothèque de la Pléiade », prend l’exemple de l’un de ses poèmes, « Flamme d’amour vive », et nous fait part de certains des choix de traduction auxquels il fut conduit afin de se tenir au plus près de l’expérience de langage qu’il s’est efforcé de retranscrire.

Consultation du sommaire du n° 155 et accès aux articles en ligne sur le portail Cairn.

Abonnements  :
SER – Abonnement Transversalités au 33 (0) 1 44 39 48 04
courriel : abonnements.transversalites@ser-sa.com

Vente au numéro à l’accueil de l’ICP ou au 01 44 39 52 08 ou à transversalites@icp.fr

Parution du n° 142 de Transversalités

Le dossier du numéro 142 de la Revue de l’Institut catholique de Paris — Transversalités est consacré à la thématique « L’expérience artistique ».

Les sociétés contemporaines accordent à l’économie et aux échanges marchands une place privilégiée, telle que le rayonnement d’une région, d’un État, d’une nation est d’abord apprécié en fonction de ses succès industriels et commerciaux. On ne peut que constater la distance qui, progressivement, semble s’être installée entre l’activité de sociétés soumises aux servitudes matérielles, et l’expression artistique, dans toutes ses dimensions. Le dossier de ce numéro 142 de Transversalités a pour projet d’appréhender les ressorts de l’expérience artistique, d’un point de vue anthropologique, théologique et spirituel.

Consultation du sommaire du n° 142 et accès aux articles en ligne sur le portail Cairn.

Abonnements  :
SER – Abonnement Transversalités au 33 (0) 1 44 39 48 04
courriel: abonnements.transversalites@ser-sa.com

Vente au numéro à l’accueil de l’ICP ou au 01 44 39 52 08

European voices in the poetry of W.B. Yeats and Geoffrey Hill par Ineke Bockting et al. (éd.)

Parution de l’ouvrage European Voices in the Poetry of W.B. Yeats and Geoffrey Hill, Bern, Peter Lang, 2015, 172 pages.

Bockting«The duty of the present is neither to copy nor to deny the past but to resurrect it», wrote W.H. Auden in 1948. The European voices that William B. Yeats and Sir Geoffrey Hill choose to resurrect reflect their shared hope in the future of humanity, as the essays in this book demonstrate.

From Greek and Roman voices, through the Italian Renaissance and into our troubled present, these poets use myth, as Auden suggested, «to make private experiences public» and «public events personal».

They write about the past to maintain continuity and provide the transmission of cultural values or to avoid the repetition of atrocities. As visionary poets, their talents at reviving the poetic voice captivate and inspire. The essays in this volume elucidate both their poetic vision and resistance.

The chapters in this book derive from an international conference on Yeats and Hill that took place at the Institut Catholique de Paris in 2013. They are preceded by abstracts and a general introduction in French.

Ineke Bockting est professeur à la Faculté des Lettres de l’Institut Catholique de Paris.